23.02

Monday Fit #19

Être à l'écoute de son corps...

J'en parle sur le blog depuis que j'ai lancé cette rubrique axée sport

car même si cette phrase peut parait anodine, elle a toute son importance.

Être à l'écoute de son corps ça s'apprend et ça se travaille.

 

Si je ré aborde ce sujet aujourd'hui, c'est parce que j'ai récemment eu quelques

bobos à gauche à droite.

J''ai vraiment du être encore plus à l'écoute de mon corps que jamais.

Quand on pratique un sport de manière intensive voir quasi quotidienne,

il est presque inévitable d'avoir de temps en temps des douleurs.

 

J'accorde pourtant beaucoup d'importance à mes étirements et aux sessions

de mobility mais il y a des périodes, surtout si on est plus fatigués, où le corps

dis stop ou nous demande de freiner le rythme et c'est à ce moment là

qu'il est primordial de l'écouter pour ne pas se blesser.

 

Je me suis rendue compte que ces petites blessures apparaissaient la plupart

du temps après une compétition.

Comme si à ce moment là, je donnais "ma vie" pour mon équipe

et que l'adrénaline du moment occultait toutes douleurs éventuelles.

Du coup, quelques jours après on se rend compte que notre épaule nous fait mal.

On la met au repos pendant quelques jours mais ça ne passe pas vraiment.

 

Alors on tombe sur une vidéo de Kelly Starrett, pro de la mobility

qui propose des vidéos pour assouplir, détendre chaque partie du corps.

 

Je vous mets donc la vidéo car elle est très intéressante et surtout elle m'a vraiment

bien aidée.

Depuis je pratique ses exercices environ 3 fois par semaine

afin de continuer d'assouplir cette épaule.

Revenons à cette épaule ou à toute autre partie de votre corps qui pourrait

momentanément susciter de la douleur...

Pendant presque un mois, je l'ai totalement mise au repos et je vous avoue que ça a été dur.

 

J'ai travaillé uniquement mes jambes.

Et surtout quand on pratique un sport qui est assez complet, c'est vraiment difficile

de se limiter à une seule partie de celui-ci.

J'ai pris sur moi et j'ai écouté mon corps...

Je n'ai surtout pas forcé pour ne pas devoir m'arrêter totalement d'ici peu

si j'avais continué sur cette douleur.

 

Aujourd'hui, la douleur est encore légèrement là mais elle n'a plus rien à voir

avec ce que j'ai pu ressentir au début.

 

J'ai d'ailleurs été touchée par une vidéo visionnée

récemment qui exprime parfaitement ce que l'on ressent dans ces moments de douleurs.

 



Et vous, vous est-il déjà arrivé de devoir apprendre un gérer

une petite ou forte douleur quand vous pratiquez

un sport ?

Écrit par Dorothydancing - Facebook | Bloglovin | Twitter     (0) Commentaires